Les tomates sont des plantes qui ont d’importants besoins en nutriments. Il s’agit d’une plante ayant besoin de chaleur et de lumière et elle doit être cultivée à exposition sud, sans ombrage. Même si elle s’adapte à tous les types de sols, elle apprécie les sols légers se réchauffant facilement. Les besoins de la plante de tomate en éléments nutritifs augmentent au fur et à mesure du développement de la culture pour atteindre leur paroxysme à la formation des fruits.

Cependant, pour obtenir de bons résultats, il est important de bien entretenir et fertiliser ses tomates en apportant des matières organiques diverses sur le sol de votre potager.

L’entretien des pieds de tomates : assurer un bon arrosage et l’apport d’engrais

Tout au long de la saison, il est indispensable de surveiller et d’entretenir vos pieds de tomates afin d’assurer une récolte abondante de bons fruits. Un bon entretien passe par l’arrosage, l’apport d’engrais, la taille des plants, etc.

En ce qui concerne l’arrosage, notez que la tomate a besoin de beaucoup d’eau pour son épanouissement. Il est donc primordial d’arroser les pieds de tomates tous les jours, sauf en cas de pluie, surtout pour la culture en pot. Il est conseillé d’éviter de mouiller le feuillage, car l’humidité entraîne la formation de champignons. Cependant, privilégiez un arrosage matinal. Au cours de leur croissance, vos plantes potagères peuvent être confrontées à des parasites ou à des maladies. L’une des solutions pour les prévenir est de les arroser avec du purin d’orties. Cette solution a un effet double, car elle agit à la fois comme engrais naturel et un anti parasites. En effet, l’ortie est une plante présentant de nombreuses vertus. En matière de jardinage, elle en possède principalement deux. Compte tenu de sa richesse en azote, la préparation du purin d’ortie permet aux plantes de mieux croître et d’être plus résistantes contre certaines maladies. La préparation repousse les acariens et les pucerons.

Par ailleurs, la tomate est une plante qui reste longtemps en terre et elle est gourmande en nutriments. Pour la nourri, ajoutez du compost ou de l’engrais autour du plant une à deux fois par mois ou ajouter de l’engrais liquide à base d’algues à l’eau d’arrosage une fois aux deux semaines.

La taille des plants de tomates

La taille des plants à croissance indéterminée consiste principalement à pincer les « gourmands » qui se développent à la jonction des feuilles et de la tige. En effet, les gourmands des tomates sont des pousses qui tirent beaucoup de sève de la plante. Les supprimer favorise donc la production et le développement des fruits. Il est également conseillé d’enlever le feuillage qui touche le sol pour éviter les maladies. En fin de saison, taillez la tête du plant pour éviter l’apparition de nouvelles fleurs.

La fertilisation des tomates

À moins d’amender le sol avec du fumier au moment de la plantation, il est recommandé de stimuler les plantes avec un peu d’engrais afin de leur assurer un bon départ. Notez qu’il existe différentes sortes d’engrais utiles pour les tomates.

Cependant :

  • Creusez le trou puis appliquez l’engrais au fond en respectant les quantités indiquées par le fabricant ;
  • Recouvrez l’engrais de terreau pour éviter le contact direct avec les racines ;
  • Par la suite, épandez de l’engrais autour des plants toutes les trois à quatre semaines pendant la saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici