L’avocatier est un arbre exotique qui vient de l’Amérique centrale, particulièrement du Mexique. Son fruit, l’avocat, est utilisé pour concocter diverses sortes de repas que vous adorez : tartine d’avocat, dessert à l’avocat, etc. Pour alors profiter de la saveur fraîche de l’avocat naturel et de ses vertus, vous pouvez planter votre avocatier dans votre jardin. Pour y arriver, voici comment faire pousser un avocatier dans les meilleures conditions.

Le matériel indispensable pour faire pousser un avocatier

Faire pousser un avocatier chez soi n’a rien de sourcier ! Assurez-vous d’avoir le matériel adéquat à disposition. Comme vous pouvez le découvrir sur avocatier.fr, le blog qui informe sur l’avocatier, les accessoires à réunir pour faire pousser un avocatier chez vous sont à portée de main :

  •  Un verre d’eau ;
  •  Un pot ;
  •  Quels cure-dents ;
  •  De la terre.

Après avoir réuni tous ces éléments, il ne vous reste qu’à faire pousser un noyau d’avocat.

Les étapes à suivre pour faire pousser le noyau d’avocat


Après le repas, récupérez un noyau d’avocat et nettoyez-le à l’eau claire. Ensuite, en gardant leur pointe vers le haut, enfoncez 3 ou 4 cure-dents dans le noyau à une profondeur de 5 mm. Pour finir, installez le tout dans un verre d’eau.

Cependant, prenez la peine de placer votre futur avocatier au sein d’une pièce chaude. Dès que votre noyau sera fendu, alors la racine apparaîtra. Il ne vous reste qu’à mettre votre avocat en terre.

La bonne période pour planter un avocat en pleine terre

Faisant partie de la famille des Lauracées, l’avocatier peut se développer et atteindre 15 mètres de hauteur. Il s’agit donc d’une plante qui nécessite assez de lumière et d’un arrosage fréquent pour grandir convenablement.

Par conséquent, la fin de printemps est le moment parfait pour mettre en terre un avocat qui a poussé. C’est la période durant laquelle les beaux jours reviennent. Elle permet d’éviter tout risque au froid qui peut être fatale à votre avocat. Toutefois, il est aussi important de savoir planter un avocat.

Planter un avocat : les étapes à suivre


Bien avant toute chose, il est important d’identifier le bon endroit pour mettre en terre votre avocat. Il doit être planté au soleil ou à mi-ombre à l’abri du vent. Le sol destiné à l’accueillir doit être léger et drainé. Il peut être neutre ou acide, mais sans calcaire.

Après avoir analysé et retenu l’endroit parfait où vous souhaitez planter votre avocat dans le jardin :

  •  Mettez le noyau qui a poussé de racine et de tige dans un terreau léger ;
  •  Creusez un trou de plantation et mettez-y un peu de compost ;
  •  Installez votre avocat dans le trou et remplissez celui-ci avec un terreau humidifié.

N’oubliez pas d’arroser votre plante ! Pour l’entretien, l’arrosage doit être régulier, mais pas excessif. Cela est indispensable pour assurer un excellent développement à votre avocatier afin de profiter de ses fruits quelques années plus tard.

Dans les bonnes conditions, votre avocatier peut produire ses premiers fruits après 5 ou 6 ans. Le cas échéant, vous devrez patienter 8 ou 9 ans après sa mise en terre. Le respect des critères de mise en terre et l’entretien sont donc primordiaux pour commercer à cueillir vos propres avocats dans un délai réduit.