Des semences paysannes pour son potager bio

Dans cet article je vais vous expliquer pourquoi il faut privilégier les semences paysannes pour son potager bio.

semences paysannesHistoire des semences

Pour comprendre la question des semences revenons aux origines, les fruits et les légumes que nous consommons aujourd’hui sont issus d’une sélection qui a débuté au néolithique, lorsque l’homme a commencé à cultiver son alimentation.

Pendant des siècles les paysans produisaient eux-mêmes leur semences en sélectionnant les meilleures variétés, et faisaient du troc avec leurs voisins.

A la fin du 15 ème siècle, avec la découverte de l’Amérique et le développement du commerce avec l’Asie, de nombreuses variétés furent rapportées du nouveau monde, c’est à cette époque que le commerce des graines commence à prendre de l’importance.

Au 18 ème siècle, les premiers grainetiers comme Vilmorin-Andrieux apparaissent et éditent leur premier catalogue.

Au cours du 19 ème siècle la production de semences se spécialise, avec la naissance des premiers contrats avec des agriculteurs multiplicateurs et du métier de courtier en graines.

À cette époque la sélection vise essentiellement à obtenir des variétés de légumes bien adaptées aux différents terroirs et de bonne qualité gustative. Les maraîchers des ceintures vertes autour des villes contribuent grandement aux sélections variétales, c’est l’âge d’or de la semence potagère.

Industrialisation des semences

Jusque dans les années 1950, les paysans ont encore la main sur la production des semences mais avec l’industrialisation de l’agriculture les techniques de production de semences deviennent de plus en plus exigeantes et les maraîchers ne peuvent plus produire de graines pour les grands semenciers.

Le marché se concentre, c’est la naissance des grandes multinationales de la semence, la sélection ne vise plus le goût et l’adaptation au terroir mais seules la productivité et l’adaptation à la mécanisation et aux engrais chimiques sont prises en compte. On assiste à une érosion de la diversité variétale et à la généralisation des variétés F1 dans l’agriculture, les paysans ne peuvent même plus resemer leurs graines.

Dans les années 80, les variétés brevetées et les OGM font leur apparition, et les agriculteurs doivent payer des royalties aux semenciers pour utiliser ces variétés, les conséquences sont désastreuses pour l’environnement.

Aujourd’hui les entreprises, Monsanto, Pioneer, Syngenta et Limagrain se partagent l’essentiel du marché mondial des semences. De part leur nombreuses filiales elles vendent aussi des semences à destination des jardiniers amateurs, par exemple, Vilmorin est aujourd’hui une filiale de Limagrin.

Renaissance des semences paysannes

Conscient de ce problème et des risques engendrés par ces dérives, certains producteurs bios décident de tourner le dos aux semenciers industriels et fondent le réseau semences paysannes en 2003.

L’association Kokopelli fondée en 1999 oeuvre dans le même sens, en remettant au goût du jour d’anciennes variétés et en sélectionnant des variétés bios dans le monde entier.

Les semences paysannes sont produites par des maraîchers et des agriculteurs bios qui en plus de leur légumes produisent des semences.

A la manière des maraîchers du 19 ème siècle ces agriculteurs refont une sélection variétale adaptée aux différents terroirs, à la seule différence que là il n’y a plus de courtiers en semences mais des groupements de producteurs dirigés par les paysans eux-mêmes. Ce travail de sélection a permis de remettre au goût du jour d’anciennes variétés non inscrites au catalogue européen des semences qui auraient surement disparues.

Acheter des semences paysannes, c’est favoriser la diversité des espèces et lutter contre les OGM, les pesticides et le brevetage du vivant. C’est aussi l’assurance d’acheter des graines de plantes qui sont issues de végétaux non traités aux pesticides, elles donneront des légumes plus résistants car sélectionnés pour la culture bio.

semences paysannesOù acheter des semences paysannes ?

Germinance est un réseau d’une cinquantaine de producteurs bios. Ils ont une belle sélection d’engrais verts, et plein de variétés de légumes classiques et anciens. C’est mon préféré car il y a du choix et les prix pratiqués sont raisonnables.

Kokopelli est une association qui propose plus de 1700 variétés de légumes, c’est le plus grand choix de semences bios sur internet. Leur choix en tomates, et en cucurbitacées est impressionnant. Incontournable si l’on recherche des                                                                                          variétés originales ou spécifiques !

Graines del Païs, un réseau d’une vingtaine de producteurs bios répartis dans plusieurs régions qui font un beau travail de sélection en faveur des variétés anciennes, ils ont aussi des légumes perpétuels comme l’oseille-épinard.

Le Biau Germe, un groupement de 19 agriculteurs de la région d’Agen qui proposent une belle sélection de graines biologiques.

Le Potager de santé (Pascal Poot), le spécialiste des semences résistantes à la sécheresse, vous y trouverez une belle sélection de tomates et de cucurbitacées particulièrement adaptée au climat méditerranéen.

En choisissant d’acheter vos graines chez ces grainetiers, vous évitez les variétés F1 tout en soutenant l’agriculture paysanne et vous êtes sûrs de pouvoir récupérer vos graines !

Pour pérenniser ces variétés et gagner en autonomie je vous conseille de récupérer au maximum vos graines et de les échanger avec d’autres jardiniers, le site Graines de Troc est vraiment génial pour ça !


Si vous avez des questions, des suggestions, sur les semences paysannes n’hésitez pas à me laisser des commentaires, ça sera un plaisir pour moi de vous répondre !

N’hésitez pas à partager mon article avec vos ami(e)s sur facebook !

6 commentaires

  • Pingback: Des semences paysannes pour son potager bio - U...

  • Pingback: Des semences paysannes pour son potager bio - U...

  • Bonjour, connaissez-vous la Ferme Sainte Marthe.
    Si oui qu’en pensez-vous ?
    Merci et bon week-end.

  • Bonjour,
    Merci pour les recommandations des sites. On se perd sur le NET.
    Et votre site est très bien.
    J’ai un potager depuis 4ans. Que j’agrandis chaque année. C’est passionnant! (j’en ai 29ans)
    Je connais Biau Germe, j’en suis contente.
    J’ai récolter mes 1ère graines de tomate. Préssée de voir le cycle complet avec le semis de mes graines 🙂
    Deja testé avec succès mes propres graines de radis, salade, persil épinard.
    Je pense que c’est avec ses propres graines et semis que la culture de son potager est vraiment rentable.
    Car acheter tous les plants en magasin c’est un cout aussi, a + de 3€ le plant de tomate!
    Mais peu de gens autour de moi font des semis. Et je passe des fois pour une « hippie » quand je démarre mes plants dans le salon.

    • Bonjour Varin,
      Merci pour votre commentaire 🙂
      Vous avez tout à fait raison de récupérer vos graines !
      En plus de faire des économies vous allez obtenir des légumes plus résistants et bien adaptés à votre climat. C’est bien plus plaisant de faire ses propres semis que d’acheter du plant forcé en jardinerie. Reste à convaincre vos amis de faire pareil !
      A bientôt
      Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *