Cinq légumes perpétuels faciles à cultiver

Dans cet article je vais vous présenter cinq légumes perpétuels faciles à cultiver au potager.

Les légumes perpétuels

Ce sont des légumes vivaces qui peuvent rester en place plusieurs années au potager. Ils sont très rustiques et résistent très bien à la sécheresse et au froid, de plus ils sont peu sensibles aux maladies.

L’intérêt d’en cultiver au potager est de découvrir des légumes originaux qui ne demanderont pratiquement aucun entretien. Les légumes perpétuels sont des plantes sauvages qui ont été très peu domestiquées par l’homme, c’est pour cela qu’ils sont résistants.

Le poireau perpétuel (Allium ampeloprasum)

légumes perpétuelsC’est l’ancêtre du poireau cultivé, son parfum est vraiment exceptionnel, c’est en quelque sorte un concentré de poireau !

Il ne faut pas le confondre avec le poireau des vignes (Allium polyanthum) plus petit et moins parfumé.

Le poireau perpétuel est un bulbe à cycle de végétation inversé (le feuillage disparaît complètement du printemps au début de l’automne).

Les bulbes se plantent en août-septembre à une profondeur de 5 cm en les espaçant de 10 cm.

La récolte a lieu de novembre à avril, il ne faut pas les arracher, il suffit juste de couper le feuillage à la base du pied, en quelques semaines un nouveau poireau repoussera !

Pour les multiplier il faut arracher les bulbes quand ils sont au repos en juillet-août, puis diviser les bulbilles autour du bulbe principal et les replanter ailleurs.

Il n’est pas toujours évident de se procurer des bulbes de poireaux perpétuels, on en trouve parfois sur ebay, le mieux est de faire des échanges sur facebook, ou sur Graines de Troc avec d’autres jardiniers en août-septembre.

On trouve plus facilement du poireau des vignes (Allium polyanthum), La Bonne Graine et la Ferme de Sainte Marthe en vendent, pour avoir comparé les deux je trouve le vrai poireau perpétuel plus parfumé !

Le Céleri perpétuel ou Livèche (Levisticum officinale)

légumes perpétuelsC’est une plante vivace de la famille des Apiacées originaire des montagnes d’Europe qui contrairement au céleri bisannuel n’a pas besoin d’être resemée tous les ans. Le céleri perpétuel peut rester en place de nombreuses années et résiste très bien au froid, son feuillage disparaît totalement en hiver.

C’est un très bon condiment plus fort que le céleri classique, quelques bouts de feuilles parfumeront agréablement les soupes et relèveront certains plats.

C’est une vivace très facile à trouver, on peut également le semer au printemps. Il est disponible sous forme de plants et de graines chez Arom’antique un producteur bio de plantes                                                                                     aromatiques.

Le Chou perpétuel ou Daubenton (Brassica oleracea)

légumes perpétuelsC’est une variété de chou vivace qui peut rester en place 4 ou 5 ans, c’est à l’origine un chou fourrager. Il a été remis au goût du jour par certains chefs cuisiniers qui ont découvert ses très bonnes qualités culinaires. Les jeunes pousses du chou daubenton sont tendres et très parfumées.

Je vous conseille de le planter de l’automne jusqu’au début du printemps en respectant un espacement de 50 cm.

Contrairement aux autres choux, il est très peu sensible aux attaques de piérides et au mildiou. Le Chou daubenton est assez facile à trouver mais seulement sous forme de plants, il n’est pas disponible sous forme de graines car il ne fleurit pas.

Au bout de 3-4 ans pour renouveler les pieds, il sera très facile à multiplier par division de rejets.

L’épinard perpétuel ou Oseille épinard (Rumex patienta)

légumes perpétuelsC’est une plante vivace de la famille des chénopodiacées très rustique qui peut rester en place plusieurs années. Si vous n’arrivez pas à réussir vos épinards, cette plante est faite pour vous ! Sa saveur est très proche des épinards classiques.

Vous trouverez des graines d’épinard perpétuel chez Graines del Païs.

Les épinards perpétuels se sèment au printemps à 1 cm de profondeur, ensuite il faudra laisser un plant tous les 30 cm. Lorsque le feuillage est assez développé, je vous conseille de cueillir régulièrement les feuilles pour favoriser de nouvelles pousses. Vous récolterez du début de l’été jusqu’à la fin de l’automne.

Pour renouveler les pieds il suffira de laisser monter un pied à graines puis de les resemer ailleurs.

L’oignon perpétuel ou rocambole (Allium cepa f. proliferum)

légumes perpétuelsC’est un oignon vivace original qui produit de petites bulbilles au sommet de la tige, il ne demande aucun entretien, c’est un très bon condiment que l’on peut utiliser à la manière des échalotes. C’est une plante très rustique qui apprécie les sols légers.

Vous en trouverez sous forme de plants chez Arom’antique.

Les bulbes d’oignons perpétuels se plantent au printemps à une distance de 30 cm, ensuite la récolte des bulbilles a lieu                                                                                     tout l’été.

Il peut rester en place plusieurs années au potager, pour le multiplier il suffit de replanter les bulbilles présents au sommet de la tige.

Les légumes perpétuels sont des plantes passionnantes très intéressantes à découvrir !


Si vous avez des questions, des suggestions, sur les légumes perpétuels n’hésitez pas à me laisser des commentaires, ça sera un plaisir pour moi de vous répondre !

N’hésitez pas à partager mon article avec vos ami(e)s sur facebook !

18 commentaires

  • cool merci en Belgique nous sommes comme vous pour les vieux légumes oublié merci pour les articles

  • Bonsoir Laurent,
    Merci pour votre commentaire.
    Cool si en Belgique vous aimez aussi les légumes oubliés. 🙂

  • Super! J’ai déjà la livèche, le rumex et le poireau (Allium ampeloprasum) pour les poireaux, j’avais lu qu’il fallait attendre 3 ans avant d’en prélever pour favoriser un bon développement (après 2ans possibilité de prélever le feuillage); j’en suis donc à ma troisième année 🙂 mais j’ai eu quelques soucis l’an dernier notamment du fait d’une invasion de mulot… tout n’est pas perdu mais grosse perte quand-même, heureusement que le semis naturel fonctionne bien… Je vais donc m’essayer cette année au chou et à l’oignon 😉 Merci pour cet article de grand intérêt 🙂

  • Bonsoir Isabelle,
    Merci pour votre commentaire 🙂
    Pour limiter les dégâts des mulots, je vous conseille de ne pas planter tous vos bulbes de poireaux perpétuels au même endroit. En les mettant à plusieurs endroits ça brouillera les pistes !

    A bientôt

    Guillaume

  • Est-ce que çe poireau s’appelle aussi poireau sauvage ?

  • Bonjour Isabelle,
    Le poireau sauvage que l’on trouve en France est le poireau des vignes (Allium polyanthum), le poireau perpétuel (Allium ampeloprasum) lui est originaire du sud de l’Europe.

    A bientôt

    Guillaume

  • Bonjour,
    Bonjour,
    très intéressant.
    J’ai du mal à trouver des graines de ces légumes perpétuels.
    Avez-vous une idée?

    En vous remerciant.
    Bonne journée.
    Caroline
    http://www.pixiflore.com

  • Bonjour Caroline,
    Le chou Daubenton se multiplie que par boutures vous en trouverez chez Arom’antique.
    Des graines de livèches, d’oseille-épinards ainsi que des plants d’oignons rocamboles sont également disponible chez eux.
    Pour les poireaux perpétuels regardez sur ebay vous en trouverez sûrement !

    A bientôt

    Guillaume

  • stephane randu-horde

    merci pour ces riches infos !!

  • Bonjour,

    J’ai plusieurs variétés d’allium dans mon potager : j’ai réussi à identifier à coup sûr : le poireau des vignes : on ne peut pas se tromper il se multiplie à vitesse grand V à la base en formant des touffes, l’ ail éléphant (poireau perpétuel apparemment aussi ? ) et l’ oignon rocambole (catawissa) me reste une variété achetée l’année dernière avec étiquette « ail rocambole » mais il ressemble beaucoup à votre 1ère photo (Allium ampeloprasum) et l’allure d’un poireau, pas de fleur, (tout comme le poireau des vignes) d’où ma difficulté à mettre un nom dessus.

    Merci,
    bonne journée

  • Bonjour Cathy,
    Effectivement, ce sont des plantes assez proche botaniquement donc pas toujours faciles à différencier !
    L’ail éléphant est plus proche du poireau perpétuel que de l’ail commun.

    Bonne journée à vous aussi.
    A bientôt

    Guillaume

  • Bonsoir,

    Bon ben cet ail rocambole m’a fait mentir, le voilà en bouton, comme j’ai acheté toutes ces variétés chez Arom’antique dans une manifestation horticole, je viens donc de trouver son nom « Allium scorodoprasum » et voilà une étiquette de plus à mettre ;). Je viens de voir trop tard l’article sur l’ail des ours, chez moi il prospère au pied de ma haie champêtre et se multiplie rapidement, mais il a déjà fait ses fleurs, j’essaierai donc votre recette l’année prochaine.

    Bonne soirée

  • La ferme André Gagnon

    J ai beaucoup de rocambole. Je peux dire que sa pousse très bien dans les montagnes au Québec, Canada.
    Excellent pour les amateurs d oignon.

  • Pingback: Perpétuels | Pearltrees

  • Merci j’aime votre esprit de partage, continuez à nous raconter la vie des légumes.. Et bravo

  • Pingback: Potager | Pearltrees

  • Bonjour,
    Où puis-je me proccurer les légumes perpétuelles en Belgique?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *