Culture du haricot au potager bio

Dans cette fiche je vais vous expliquer pas à pas la culture du haricot au potager bio ainsi que les différentes variétés à choisir.

Fiche de culture du Haricot

culture du haricot

Origine :

Le haricot (Phaseolus vulgaris) est une plante annuelle de la famille des Fabacées originaire d’Amérique centrale introduite en Europe à la renaissance. Comme toutes les légumineuses le haricot a la capacité de synthétiser l’azote de l’air, ce qui en fait une plante intéressante à cultiver au potager car elle enrichit le sol en azote.

Les haricots sont avec le maïs la base de l’alimentation des peuples indigènes d’Amérique latine depuis plusieurs milliers d’années. En Europe la consommation des haricots s’est                                                                 réellement développée à partir du début du 20 ème siècle.

Nutrition, santé :

Les haricots verts constituent un aliment léger riche en fibres, en fer et en vitamines. Les haricots secs sont riches en protéines, en les associant à une céréale on obtient un plat très riche en protéines complètes.

En cuisine, les haricots verts du jardin sont excellents en salade ou en accompagnement. Pour qu’ils gardent leurs vitamines il faut les cuire à la vapeur à feu doux dans un fond d’eau. Ils s’accommodent très bien avec quelques aromates du jardin et des pommes de terre nouvelles.

Leurs goûts n’a rien à voir avec les haricots verts en conserves insipides que l’on trouve au supermarché !

Choix des variétés :

Il existe une multitude de variétés, certaines sont naines, d’autres à rames peuvent grimper jusqu’à 3 m.

Les variétés grimpantes sont bien adaptées aux petits jardins car elles permettent de produire beaucoup sur un minimum de place.

Astuce : En associant le haricot avec le maïs vous créerez une association bénéfique pour les deux plantes. Le maïs servira de tuteur aux haricots et les haricots enrichiront le sol en azote pour le maïs.

Je vous conseille de choisir des variétés mangetout car même cueillies un peu plus gros ils ne seront pas filandreux. Si vous laissez grossir vos gousses vous obtiendrez des haricots demi-secs à consommer frais. Si vous attendez que les gousses soient complètement sèches vous récolterez des haricots secs.

Voici deux variétés intéressantes :

Phènomène, une variété à rame très productive que l’on peut récolter vert, demi-sec ou à écosser.

Calvy, une variété naine mangetout résistante à l’anthracnose.

Vous trouverez une sélection intéressante de graines de haricots chez Germinance.

Semis :

culture du haricotLe haricot étant très sensible au froid il ne faut pas le semer trop tôt surtout dans les régions où les gelées printanières sont fréquentes.

Dans la moitié nord de la France je vous conseille d’attendre au minimum début mai pour démarrer la culture du haricot. L’idéal étant de les semer fin mai dans une terre bien réchauffée. Dans le midi il est possible de démarrer les semis dès fin mars.

Lorsque les conditions climatiques lui sont favorable, le haricot est une plante à croissance rapide, en revanche s’il fait froid et humide il végétera et se fera dévorer par les limaces.

Astuce : Pour étaler les récoltes il peut être judicieux de faire un deuxième semis de haricots début juillet, l’idéal après une récolte de pommes de terre.

Semis des haricots nains :

Sur une planche préalablement paillée ouvrez un sillon de 1 à 2 cm de profondeur.

Dans ce sillon, disposer une graine tous les 4 à 5 cm puis rabattre la terre et le paillage présent.

Prévoir un espacement de 50 cm entre chaque lignes. Si le sol est sec, je vous conseille d’arroser légèrement.

Semis des haricots à rames :

En semant vos haricots à rames avec le maïs vous n’aurez pas besoin de tuteurs.

Lorsque les maïs ont atteint 10- 20 cm de hauteur semez 2 à 3 grains de haricots à rames aux pieds de chaque plants. Recouvrir d’un peu de terre et de paillage.

Suivi :

Lorsque vos haricots seront sortis il faudra rajouter du paillage entre les lignes pour éviter que l’herbe pousse et pour maintenir le sol humide.

Le haricot craint la sécheresse, prévoir quelques arrosages si le temps est vraiment sec.

Si vous cultivez des variétés sensibles à l’anthracnose je vous conseille d’appliquer deux décoctions de prêle diluées à 10 % à une semaine d’intervalle lorsque vos haricots font 10 cm.

Récolte :

culture du haricotA partir de mi-juillet vous récolterez vos premiers haricots, en général ils prennent la suite des petits pois. Les haricots donnent souvent beaucoup en même temps, pour les conserver l’astuce est de faire des conserves lacto-fermentées.

Je vous conseille également de laisser quelques gousses de haricots grossir pour faire votre semence. Pour cela il suffit d’attendre que les gousses soient complètement sèches puis de les                                                                                récolter par temps sec.

Astuce : Pensez à vous inscrire sur Graines de Troc pour échanger vos graines.

La culture du haricot est assez facile, en plus d’être un excellent légume il enrichira votre sol en azote pour les cultures suivantes !


Si vous avez des questions, des suggestions, sur la culture du haricot au potager bio n’hésitez pas à me laisser des commentaires, ça sera un plaisir pour moi de vous répondre !

N’hésitez pas à partager ma fiche de culture avec vos ami(e)s sur facebook !

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *