Culture des oignons au potager bio

Dans cette fiche je vais vous expliquer pas à pas la culture des oignons au potager bio.

Fiche de culture des oignons

culture des oignons

Origine :

L’oignon (Allium cepa) est une plante bisannuelle de la famille des Liliacées originaire d’Asie centrale qui était déjà cultivée il y a 5000 ans en Mésopotamie.

Sa teneur importante en vitamine C et sa bonne faculté de conservation font qu’il permettait de lutter contre le scorbut lors des grandes traversées maritimes.

C’est d’ailleurs l’une des premières plantes originaire d’Europe à être introduite en Amérique.

Nutrition, santé :

L’oignon est une source importante de manganèse, de vitamine B6 et de vitamine C. Cru ou cuit il rentre dans la composition de la plupart des recettes, au fil du temps il est devenu un condiment incontournable dont on aurait du mal à se passer !

Les oignons blancs, les oignons rouges, et les oignons doux s’utilisent crus dans les salades, les oignons jaunes et rosés se consomment cuits.

Je vous conseille de cultiver des oignons de plusieurs couleurs différentes pour varier les plaisirs en cuisine !

Choix des variétés :

Il existe une multitude de variétés d’oignons adaptées à toute la diversité des terroirs. Le premier conseil que j’aurais à vous donner est de privilégier les oignons de semis aux bulbilles, vous aurez accès à plus de variétés, notamment des semences paysannes que vous ne trouverez pas en bulbilles. De plus c’est plus économique, les bulbilles sont souvent vendues assez cher et sont parfois traitées.

Les oignons blancs

En toutes régions je vous conseille l’oignon blanc hatif de Paris, une variété hâtive à semer en août-septembre et en février-mars pour échelonner les récoltes. Vous les récolterez en frais dès le mois de mai !

Les oignons rouges

Je vous conseille Red baron, une variété de bonne conservation à semer en mars, adaptée à la consommation en frais et pour la conservation.

Les oignons rosés

Spécialité de Roscoff dans le Finistère nord c’est l’une des rares variétés d’oignons à bénéficier d’une AOC.

Il s’utilise de la même manière que l’oignon jaune en cuisine mais il est plus doux et très parfumé, ici dans le Finistère on le préfère nettement à l’oignon jaune !

La variété type de l’AOC Keravel n’est pas commercialisée sous forme de graines à destination des particuliers, mais une variété population oignons rosés d’Armorique est disponible sur le site de Germinance.

En Bretagne vous pourrez le semer en août-septembre, ailleurs attendez mars, vous les récolterez en août et vous pourrez les conserver tout l’hiver.

Les oignons jaunes

Il sont plus forts mais réputés pour leur très bonne conservation, je vous conseille le jaune paille des vertus, une ancienne variété à semer en mars en toutes régions.

Les oignons doux

Si vous habitez dans le sud je vous conseille de cultiver des oignons doux comme l’oignon jaune des cévennes, une variété de bonne conservation à semer au début du printemps.

Astuce : Si vous avez des graines à échanger, pensez à vous inscrire sur Graines de Troc !

Semis :

Il y a deux périodes propices au semis des oignons, le début du printemps pour toutes les variétés et août-septembre pour les oignons blancs et rosés.

Il faudra faire attention à choisir un terrain non fumé et bien drainé où l’eau ne stagne pas. Pour éviter les excès d’azote, je vous conseille de cultiver des oignons après une culture de pommes de terre.

Sur des lignes distantes de 20 cm semer les graines à 1 cm de profondeur, refermer le sillon et tasser légèrement avec le dos du râteau.

Il ne vaut mieux pas arroser car l’oignon n’aime pas les excès d’humidité.

La germination prend 2 à 3 semaines en moyenne.

Suivi :

L’étape à ne pas rater dans la culture des oignons est le désherbage à effectuer lorsque les jeunes plantules commencent à sortir.

Pour qu’ils grossissent, il faudra repiquer les oignons au stade 2 à 3 feuilles à 15 cm d’intervalle en mars pour les variétés semées en automne et en avril pour les variétés semées au printemps. Il n’est pas nécessaire de repiquer les oignons blancs à consommer en frais.

Je vous conseille de mettre en place un paillage léger après le repiquage.

Récolte :

Vous récolterez des oignons blancs frais et délicieux à mettre dans les salades à partir de mai.

Au mois d’août vous récolterez vos oignons de conservation.

Pour que vos oignons se conservent bien il est impératif de les récolter lorsque le feuillage s’est complètement desséché et de les laisser quelques jours au soleil avant de les rentrer.

Les oignons se conservent très bien, en fonction des variétés, vous pourrez les garder jusqu’à 1 an en cave.

Astuce : Laissez quelques oignons en terre, ils monteront à graines l’année suivante !

Maladies et ravageurs :

Pour prévenir les maladies cryptogamiques je vous conseille d’appliquer deux décoctions de prêle à 10 jours d’intervalle en mai.

Les oignons frais du jardin sont fins et parfumés, quant aux oignons de conservation ils n’ont rien à envier aux oignons vendus dans les supermarchés souvent importés et produits à grands renforts de pesticides.

La culture des oignons est assez facile et les récoltes souvent généreuses !


Si vous avez des questions, des suggestions, sur la culture des oignons au potager bio n’hésitez pas à me laisser des commentaires, ça sera un plaisir pour moi de vous répondre !

N’hésitez pas à partager ma fiche de culture avec vos ami(e)s sur facebook !

14 commentaires

  • Bonjour et merci pour ce partage sur les oignons, j’hésitais à en semer pensant que c’était compliqué ou fragile, mais visiblement c’est plutôt simple. Ma question concerne les quantités de graines à semer: je débute cette année un potager bio dans les principes de la permaculture en vue d’alimenter nos hôtes de passage pour quelques jours. Je prépare beaucoup de salades et j’utilise des oignons blancs frais, des rouges et des jaunes. Si je compte une moyenne de 6 personnes à l’année…combien de paquets dois je prevoir approximativement pour avoir un roulement annuel ?

  • Bonjour Dujardin,
    Merci pour votre commentaire. Super si vous démarrer un potager en permaculture !
    Je pense qu’avec un paquet de graines de chaque variétés vous aurez de quoi semer suffisamment d’oignons pour 6 personnes.

  • Pingback: Culture des oignons au potager bio - Un potager...

  • Bonjour, merci pour ces explications très claires. Après le semis le repiquage doit il se faire sur une autre parcelle ou un simple éclaircissement suffit il? Et peut on faire les semis en terrine si éclaircissement ne suffit pas? Merci

  • Bonjour Sylvie,
    Merci pour votre commentaire.
    Un simple éclaircissage en laissant un plant tous les 15 cm suffit, les oignons issus de l’éclaircissage peuvent être repiqués sur une autre parcelle. Les semis d’oignons peuvent aussi se faire en terrine mais en semant directement en terre, les oignons non repiqués produiront plus vite.
    Bonne journée

    Guillaume

  • bonjour !
    comment obtenir des bulbilles au jardin ?
    Merci
    Michel

    • Bonjour Michel,
      Pour obtenir des bulbilles d’oignons je vous conseille de semer vos oignons en mars, de les récolter en juillet quand ils auront une taille inférieur à 2 cm. Ensuite il faudra les faire sécher et les conserver jusqu’au printemps prochain puis les replanter.
      A bientôt

      Guillaume

  • Fabienne Vanbersy

    Bonjour,
    J’ai une dizaine d’oignons moyens achetés chez un petit producteurs et qui comencent à germer..puis je les mettre dans le sol? vont ils produire ?
    merci!
    Fabienne

    • Bonjour Fabienne,
      Si vous mettez vos oignons en terre ils fleuriront et vous donnerons des graines mais pas d’oignons.
      Pour avoir des oignons il faut soit en semer ou acheter des bulbilles (pas plus gros qu’une gousse d’ail).
      Je vous conseille quand même d’en planter quelques uns car les fleurs attireront plein d’insectes pollinisateurs.
      A bientôt
      Guillaume

  • Bonjour j’ai planté des bulles d’oignon fin novembre mais a l’air libre ( sans serre ) j’ai remarqué que les oignons ( mars ) était moue es ce normal ou es ce qu’ils sont pourrie ?

    Cordialement
    Florent

    • Bonjour Laurent,
      Si vos oignons ne redémarrent pas, c’est qu’ils ont pourri pendant l’hiver. Cela se produit souvent lorsque le sol est humide en hiver !
      A bientôt
      Guillaume

  • Bonjour,
    Nous vivons dans l’est de la France, région assez froide, au printemps tardif… Cela fait plusieurs années que j’essaie d’obtenir des oignons à partir de graines, difficilement… J’ai semé sous tunnel des oignons, qui sont pour le moment (fin mai) très fins et élancés (10 cm de hauteur). Pensez-vous que c’est le moment de les repiquer, ou d’éclaircir ? Ou dois-je attendre encore un peu ? Faut-il les garder sous tunnel tout l’été ? Dans certaines régions, vaut-il mieux étaler la culture sur 2 ans : semer la première année, puis conserver les bulbilles et les semer l’année suivante ? Quels conseils svp pour ne pas qu’ils se vident et se déssèchent au cours de l’hiver ? Merci !

  • Bonjour Obertino,
    L’astuce que j’ai trouvé c’est de les semer en août/septembre. En procédant de cette manière vous aurez de gros oignons en juillet-août.
    Pour les repiquer attendez qu’ils grossissent un peu et choisissez un jour où le temps est humide. S’ils sont trop petits pour être récoltés en septembre, laissez les en terre, ils repartiront au printemps, il faudra juste faire attention à couper la hampe florale, car s’ils montent vous n’aurez pas d’oignons.Vous pouvez en laisser un ou deux monter à graines pour la semence 😉
    Inutile de prélever les bulbilles et de les replanter, sauf si votre sol est très humide en hiver.
    A bientôt
    Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *