Culture de la courge au potager bio

Dans cette fiche je vais vous expliquer pas à pas la culture de la courge au potager bio ainsi que le choix des variétés.

Fiche de culture de la courge

culture de la courge

Origine :

La courge est une plante herbacée de la famille des cucurbitacées originaire d’Amérique du sud. Elle a été introduite en Europe par les Portugais au 16 ème siècle.

L’appellation de courge regroupe plusieurs espèces aux goûts et aux formes variées comme le potiron, le potimarron, les pâtissons, les coloquintes. Certaines espèces sont comestibles, d’autres à la chair trop fibreuse servent uniquement pour l’ornementation. La courgette est une courge cueillie jeune.

Nutrition, santé :

La courge est très riche en béta-carotène, en antioxydants, ainsi qu’en vitamine A, les graines sont également comestibles et très riches en protéines et en vitamines.

En cuisine suivant les variétés les courges s’accommodent aussi bien en soupe, qu’en tarte, en beignet et même en confiture.

La soupe de potimarron notamment est un délice !

Choix des variétés :

Pour varier les plaisirs je vous conseille de cultiver plusieurs variétés de courges.

Le potiron Bleu de Hongrie qui donne des fruits de 3 à 10 kg sucrés et parfumés.

Le potiron rouge vif d’Étampes, une variété classique facile à trouver qui donne des fruits de 5 à 15 kg.

Le potimarron Red Kuri, une variété très parfumée qui donne des fruits d’1 à 2 kg avec un petit goût de châtaigne.

La courge Butternut, une variété originale de forme allongée à la chair fine et au goût de noisette légèrement musquée.

Les dernières courgettes cueillies grosses peuvent se consommer comme les autres courges.

Vous trouverez une belle sélection de courges chez Germinance, un grainetier bio.

Astuce : Si vous avez des graines à échanger, pensez à vous inscrire sur Graines de Troc.

Semis :

La culture de la courge est relativement facile, si on les sème au bon moment.

Je vous conseille de les semer à leur emplacement définitif à partir de mi-avril sous châssis. L’avantage du semis direct au potager est que vos plants ne souffriront pas de la transplantation du godet à la pleine terre.

Pour cela choisissez des emplacements bien ensoleillés puis faites des trous espacés d’un mètre que vous remplirez de compost bien décomposé. Ensuite semez 2 à 3 graines dans chacun des emplacements à 1 cm de profondeur puis recouvrez d’un paillage léger.

Astuce : Pour gagner de la place et éviter que les courges ne gênent vos autres cultures mettez les en place sur le côté de votre potager, elles grimperont sur les talus !

Suivi :

Lorsque vos courges auront atteint le stade 2 à 3 feuilles, gardez le plus beau plant et repiquez les autres ailleurs.

Dès que la température atteint 18-20°c la journée je vous conseille d’enlever le plastique.

Une autre association intéressante que je vous conseille est la milpa, l’association du maïs de la courge et des haricots qui permet de produire beaucoup sur un minimum de place.

Les courges sont assez gourmandes en eau, pour ne pas avoir trop à les arroser je vous conseille de mettre en place un paillage qui maintiendra l’humidité, enrichira le sol en humus et limitera la pousse de l’herbe.

Un arrosage au purin d’ortie et de consoude tous les 10 jours favorisera la pousse et la mise à fruits.

Pour prévenir l’oïdium, je vous conseille d’appliquer de la décoction de prêle tous les 15 jours de début mai à mi juillet.

Pour obtenir des fruits plus gros, gardez 2 à 3 fruits par pied lorsqu’ils ont atteint la taille d’une petite pomme taillez les autres branches. Ensuite je vous conseille de mettre en place une cale en bois sous vos fruits pour qu’ils se développent bien et qu’ils ne pourrissent pas au contact du paillage.

Récolte :

Les potimarrons étant plus petits ils mûrissent plus vite et se récoltent dès le mois d’août.

Les potirons se récoltent à partir de fin septembre lorsque le pédoncule a jauni, il faut les rentrer avant les premières gelées.

Les courges se conservent plusieurs mois en cave, vous préparerez avec de délicieuses soupes tout l’hiver !


Si vous avez des questions ou des suggestions sur la culture de la courge, vous pouvez me laisser des commentaires, ça sera un plaisir pour moi de vous répondre !

N’hésitez pas à partager ma fiche avec vos ami(e)s sur facebook !

2 commentaires

  • bonjour
    merci pour cet article. J’adore les courges, j’ai acheté plusieurs variétés de semence mais j’ai lu qu’il ne fallait pas planter plusieurs variétés différentes si on veut en récolter les graines, à cause de croisements…
    Comment faites vous ? Combien de distance entre chaque variétés ? Je dispose d’un grand terrain, donc cela peut être possible ?
    Merci encore pour tous ces conseils précieux.

  • Bonjour Carine,
    Effectivement les courges ont tendances à s’hybrider facilement entre elles, plus on cultive de variétés différentes plus les risques de pollinisation croisée augmentent. La distance minimale pour être sûr de n’avoir aucun risque de pollinisation croisée est de 500 m, autant dire qu’il faut un grand jardin ! L’astuce pour récupérer des graines en évitant l’hybridation, c’est la pollinisation manuelle. Je vous conseille cet article à ce sujet : http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/courges-courgette-pollinisation-manuelle.php

    Bonne journée

    A bientôt
    Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *